Vous retrouverez ci-dessous les annonces communes aux Paroisses de l'Unité Pastorale Saint-Paul en Lorraine.

Pour les annonces propres aux paroisses, sélectionnez la localité qui vous concerne dans la liste ci-contre.

Unité Pastorale

Saint Paul en Lorraine

Saint Paul en Lorraine

Pourquoi donner ce nom à l'Unité pastorale, qui a été officiellement inaugurée il y a un peu plus de deux ans, porte-t-elle ce nom ?

Au cours des réunions qui ont précédé cet événement, les membres de l’équipe préparatoire pensaient l’appeler tout simplement ‘Unité pastorale de Messancy’, du fait qu’elle succédait au Secteur pastoral du même nom. Mais les représentants du Chantier paroissial qui nous accompagnaient durant ce processus nous ont fait part un jour du désir des évêques de Belgique de placer chaque Unité pastorale sous le patronage d’une sainte ou d’un saint.

 

La question s’est dès lors posée : à qui confier les destinées de la future Unité pastorale ?  Nous ne souhaitions solliciter aucun des saints patrons des paroisses du Secteur de Messancy, pour qu’aucune communauté ne soit mise en évidence par rapport aux autres.

C’est alors qu’a été cité le nom de Saint Paul.  Pourquoi lui ?  Parce qu’il nous paraissait réunir en sa personne certaines caractéristiques des patrons de chaque paroisse du Secteur.

 

Dans le livre des Actes des Apôtres, Saint Luc (Longeau) nous parle de Paul, de sa vocation, de sa mission d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ aux non-juifs.

 

Saint Jacques (Messancy) était l’un des apôtres de Jésus.  Dans ses lettres, Paul se présente lui aussi comme apôtre du Christ, même s’il n'a pas été de ceux qui l’ont suivi sur les chemins de Palestine.

 

Saint Hubert (Turpange et Bébange) et Saint Remacle (Hondelange) sont connus pour avoir évangélisé les Ardennes.  Paul de Tarse a effectué plusieurs voyages missionnaires pour apporter la Bonne Nouvelle du Christ dans une bonne partie du bassin méditerranéen.

 

Certains récits rapportent que Sainte Odile (Sélange) est née aveugle et que lorsqu’elle a reçu le baptême, vers l’âge de 15 ans, elle a retrouvé la vue.  Le livre des Actes des Apôtres raconte que Paul, devenu aveugle suite à sa rencontre avec le Christ ressuscité sur le chemin de Damas, a pu voir à nouveau alors qu’il allait être baptisé.

 

Saint Hilaire (Habergy) a été un théologien élevé au rang de docteur de l’Eglise. Saint Paul a développé lui aussi une véritable théologie dans plusieurs de ses lettres, en menant une réflexion sur le rôle du Christ est ses implications concrètes dans la vie de tous les jours.

 

Dans cet effort théologique, Paul a mis en lumière la centralité de la Croix (Wolkrange) qui est pour lui le lieu-même de la révélation, du jugement et du salut.

 

Des personnes ont regretté que notre Unité pastorale n’ait pas été placée sous le patronage d’une sainte. Ce choix aurait été bienvenu dans le contexte actuel où l’on s’efforce de promouvoir l’égalité hommes-femmes. Il aurait également permis de mettre en lumière l’engagement de nombreuses dames au sein de nos communautés paroissiales. Saint Paul lui-même n’aurait sans doute pas été insensible à ce choix d’une sainte, lui qui pouvait compter sur de nombreuses collaboratrices féminines dont une certaine Junia qu’il a qualifiée d’apôtre.

 

Ces considérations ne doivent pas occulter la raison d’être de toute Unité pastorale : susciter une synergie entre les différentes communautés paroissiales afin qu’elles soient à même d’accomplir leur mission qui est d’annoncer la Bonne Nouvelle du Christ. L’UP souhaite également promouvoir la prise en charge de la vie de nos communautés par l’ensemble des chrétiens, laïcs, diacres et prêtres. A cette fin, la gestion de l’Unité pastorale est assurée par l’Equipe Pastorale, officiellement envoyée en mission par l’évêque. Ses membres ne représentent pas d’abord la paroisse dont ils sont originaires.  Avec le ou les prêtres, ils portent le souci de l’animation globale de l’Unité pastorale.

 

L’Equipe Pastorale est bien évidemment attentive à la vie des différentes communautés en se mettant à l’écoute des équipes de proximité et du conseil pastoral.  Celui-ci rassemble deux ou trois fois par an des représentants des différentes communautés et réalités présentes dans l’Unité Pastorale. 

 

Cette dynamique communautaire et participative n’est pas facile à mettre en place.  Je crois pouvoir dire que de nombreuses avancées ont déjà eu lieu dans l’Unité pastorale St Paul en Lorraine. Mais des progrès restent à réaliser, notamment dans le cadre de la catéchèse paroissiale qui a pris une ampleur particulière du fait de la réforme initiée il y a déjà plusieurs années.  Une entraide et un partage d’expériences seraient d’une grande aide en ce domaine.  Mais d’autres secteurs de la vie de nos paroisses pourraient également retirer un réel bénéfice d’une collaboration renforcée.

 

Célébrations du 15 août

Si les conditions climatiques sont favorables, les traditionnelles messes du 15 août seront célébrées à

 

10h30 : chapelle Ste Croix entre Wolkrange et Hondelange,

11h : la Klaus entre Turpange et Sélange,

15h : chapelle au bois au-dessus de Messancy. 

 

Nous sommes toutes et tous invités à nous retrouver à l’un de ces endroits pour célébrer l’Assomption de Marie.

 

Un temps fort pour notre Unité pastorale

Le 26 juin dernier, la célébration de clôture de l’année catéchétique a été un moment fort de la vie de notre Unité pastorale.

 

Un tout grand merci à l’équipe organisatrice, à la communauté paroissiale de Sélange qui nous a accueillis, aux membres des différentes chorales qui ont animé la messe, aux personnes qui ont pris les enfants en charge durant la liturgie de la Parole, à celles et ceux qui ont préparé le verre de l’amitié.

 

Il nous faut déjà penser à la célébration de rentrée de la prochaine année pastorale.  Sa date n’a pas encore été déterminée. 

 

Une première réunion de préparation aura lieu au presbytère de Messancy le jeudi 18 août à 20h.

 

Veillée de prière

 

SAMEDI 2 septembre, chapelle de Longeau, 18h : veillée de prière suivie de la messe.