Vous retrouverez ci-dessous les annonces concernant l'ensemble du Doyenné.

Pour les annonces propres aux paroisses, sélectionnez la localité qui vous concerne dans la liste ci-contre.

Doyenné de Messancy

Annonces générales pour le Doyenné

 

LES COULEURS LITURGIQUES

À l’origine, les célébrants n’utilisaient pas de vêtements particuliers mais le Blanc était déjà privilégié. C’est la couleur qui traverse toute la bible, de l’ancien au nouveau testament. Dans les textes de la bible, le blanc évoque la simplicité, la pureté, l’innocence. Mais c’est aussi la couleur de la lumière, de la joie de la révélation du Christ, de sa résurrection.

C’est bien pour cela que pour ton baptême, on t’a revêtu d’un vêtement blanc. Par le Christ, tu es appelé à la transfiguration, à la vie nouvelle des enfants de Dieu.

Au cours des siècles, petit à petit, sont apparus les divers vêtements liturgiques et les couleurs.

La première couleur qui a été introduite fut le rouge, couleur du sang, du feu, de l’amour. Le sang est le signe de la vie. Par son sang, le Christ nous sauve. Les martyrs témoignent par le don de leur sang. Le rouge est donc utilisé pour célébrer les martyrs, le dimanche des Rameaux, des messes qui invoquent l’Esprit Saint (signe d’Amour du Père et du Fils) comme la solennité de Pentecôte, les célébrations de confirmations, et aussi souvent les ordinations.

Par la suite d’autres couleurs ont été utilisées, le vert, couleur de printemps, d’une idée de renouvellement, de l’apaisement, de la paix. Cette couleur évoque aussi la naturecréation de Dieu, la poussée des feuilles, la vie, la promesse des fruits et des récompenses. Le vert nous incite à cultiver le jardin de nos cœurs. Le vert est utilisé pendant le temps ordinaire, ce qui ne veut pas dire « banal », il est marqué entre le temps de Noël (l’Épiphanie) et le temps de carême et également entre la Pentecôte et le temps de l’Avent.

 

La dernière couleur que nous allons évoquer est le violet, c’est d’ailleurs celle qui fut introduite le plus tardivement. Au départ, c’était souvent le noir qui la remplaçait. C’est la couleur de l’attente, de la préparation de la conversion, de la pénitence, du deuil.

En découvrant un peu plus chaque jour le sens de ces couleurs, tu vois combien ce n’est pas pour amener de la variété dans la liturgie que l’on utilise des couleurs différentes mais bien pour donner du sens à nos gestes, pour aller au cœur de notre foi. Chaque couleur montre un état de notre esprit, un signe de Dieu.

Avec les couleurs liturgiques, nous voyons combien notre foi et son expression ne sont pas seulement intellectuelles, mais que tous nos sens ont besoin d’être mis en éveil.

(Extrait de "Liturgie et Sacrements")

WOLKRANGE-BUVANGE - BEBANGE - HABERGY-GUELF

 

1) Une Exposition et Adoration du Très-Saint Sacrement

certaines fois avec un enseignement

 

chaque mercredi, en hiver de 18h30 à 20h et en été de 19h à 21h, dans l'église Sainte-Croix de Wolkrange

 

2) Le sacrement de la réconciliation

(confession individuelle)

 

chaque premier samedi du mois, de 9h30 à 10h30, dans l'église Sainte-Croix de Wolkrange.

 

 

REFORME DE LA CATECHESE

Éveil à la foi… Initiation chrétienne… Chemin de foi pour tous

Ils ont besoin de repères ... Pourquoi pas l'Evangile

en savoir plus

 

SYNODE 2021-2023 COMMUNION – PARTICIPATION – MISSION

Le Pape François invite l’Église entière à réfléchir à ce qu’elle est. Depuis plus de deux mille ans, elle chemine, elle apprend à être Peuple de Dieu pèlerin et missionnaire au milieu d’un monde qui change sans cesse. Comment nous, chrétiens de ce temps, dans ce contexte marqué par des crises majeures (pandémie, migrants, crise environnementale, crise économique et sociale…), marchons-nous ensemble ? Comment annonçons-nous l’Évangile, cette Bonne Nouvelle qui est un trésor destiné à tous ? Quels pas de plus l’Esprit Saint nous invite-t-il à poser pour grandir comme Église synodale ? En se mettant à l’écoute les uns des autres, à l’écoute de l’Esprit-Saint, en restant ouvert aux surprises qui ne manqueront pas, l’Église sera plus ajustée à sa mission, au service de la famille humaine tout entière.

 

Nous sommes tous invités à entrer dans cette démarche. En effet, chacun de nous, baptisé ou non, engagé ou non, proche ou lointain, a quelque chose à partager … Partout dans le diocèse, nous sommes invités à rêver notre Église, à nous mettre à l’écoute de l’Esprit-Saint et des autres pour partager nos rêves, notre espérance… Nous, communauté chrétienne, dans quelle mesure incarnons-nous l’Évangile ?           

 

« Sommes-nous disposés à vivre l’aventure du cheminement, ou, par peur de l’inconnu, nous réfugions-nous dans les excuses de “Cela ne sert à rien” ou “On a toujours fait ainsi” ? » (Pape François, homélie du 10/10/2021)

 

Dans nos unités pastorales, nos paroisses, nos mouvements, chacun et chacune à notre niveau … prenons le temps de vivre cette expérience synodale. Rassemblons-nous avec nos diversités pour prier, écouter, analyser, dialoguer, discerner et donner son avis pour prendre des décisions pastorales. N’hésitons pas à nous ouvrir pour rencontrer de nouvelles personnes hors de nos cercles habituels. Invitons largement autour de nous, et notre Église diocésaine sera plus vivante!

L’équipe synodale de notre diocèse

 

La synodalité, qu’est-ce que c’est ?

 

Synodalité vient du mot grec " synodos " qui veut dire   « marcher ensemble ». Et pour cette raison, la synodalité implique tout le monde, d’une part : « Tout le monde est protagoniste », a répété le pape, insistant à plusieurs reprises : « Personne ne peut être considéré comme un simple figurant ».

 

D’autre part, cette « marche commune » suppose que « l’immobilité ne peut pas être une bonne condition pour l’Église », selon le pape pour qui « le mouvement est une conséquence de la docilité au Saint-Esprit, qui est le metteur en scène de cette histoire ».

Pape François, Audience du 18/09/2021

 

Comment vivre cette démarche chez nous ?

Nous souhaitons inviter un maximum de personnes à vivre cette réflexion sur l’Eglise et sa mission dans le monde d’aujourd’hui.  En nous adressant d’une part aux équipes déjà constituées. En organisant d’autre part dans les différentes paroisses des rencontres auxquelles seront invités un maximum de personnes.  Nous souhaitons toucher tout le monde : les enfants, les jeunes et les moins jeunes, les chrétiens pratiquants, comme celles et ceux qui n’ont qu’un contact épisodique avec l’Eglise ou qui n’en ont plus du tout.  De plus amples informations vous parviendront à ce sujet dans les semaines à venir.  Mais il vous est possible de susciter vous-mêmes cette démarche synodale avec les personnes de votre entourage ou les groupes dont vous faites partie.

 

Puissions-nous profiter de cette opportunité pour donner un nouvel élan à la vie de nos communautés et à l’annonce de la Bonne Nouvelle du Christ dans notre région.

 
Synode 2021 - 2023  Doyenné de Messancy

La Russie de Poutine a envahi l’Ukraine.

L’évêque invite à prier pour la paix.

 

À la suite des tristes événements en Ukraine, le Pape François a invité tous les fidèles à prier et à jeûner pour la paix à l’occasion du Mercredi des Cendres, ce 2 mars.

 

Monseigneur Warin demande à toutes les communautés du diocèse de Namur de prier également pour la paix durant les célébrations eucharistiques de ce samedi 26 et de ce dimanche 27 février, avec une intention de prière particulière – à ajouter à la prière universelle – qui se trouve ci-dessous.

 

On pourra également employer ce dimanche le formulaire de la messe « En temps de guerre ou de troubles graves », page 1132 dans la nouvelle traduction du missel.

 

Notre évêque invite en outre le diocèse tout entier à s’unir spirituellement à la prière pour la paix qui se déroulera ce lundi 28 février à 18h30, au sanctuaire de Notre-Dame de Beauraing.

 

Tous les diocésains sont invités à cette prière qui se déroulera sous la forme d’un chapelet pour la paix en Ukraine et en Europe.

 

Voici les intentions à ajouter à la prière universelle du VIIIe Dimanche du Temps ordinaire (le 27 février 2022) :

 

- Pour la paix en Ukraine : pour que les armes se taisent, pour que s’ouvre un dialogue sincère et que l’on puisse vivre bientôt la joie de la réconciliation. Prions le Seigneur.

 

- Pour les ouvriers de paix et pour tous ceux qui déploient tous les efforts possibles pour mettre un terme au conflit en Ukraine : que leur engagement en faveur de la réconciliation et de la fraternité entre les peuples soit efficace et fructueux. Prions le Seigneur.

 

Prière présidentielle de conclusion :

 

Seigneur Dieu, toi qui es la paix véritable et que ceux qui sèment la discorde et répandent la violence ne peuvent accueillir, donne à ceux qui œuvrent pour la paix de persévérer dans leurs efforts en vue du bien et à ceux qui y font obstacle de trouver la guérison et de s’éloigner du mal. Par le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Service de Pastorale liturgique du diocèse de Namur.

Le 25 février 2022

 

Collecte de sang

 

JEUDI 8 septembre de 15h à 19h30, Villa Clainge, rue de la Clinique, 2 à Messancy : collecte de sang.

 

Infos : www.DonneurDeSang.be  0800 92 245.