Turpange - Differt

Annonces paroissiales et messes

Turpange - Differt

Paroisse Saint Hubert

INFORMATIONS

 

Veillée de prière : voir Unité pastorale Saint Paul

 

Célébration du 15 août : Voir Unité pastorale Saint Paul.

Chantier de l’église

 

Les travaux ont été suspendus ( ! ) pendant six semaines et ils reprendront en principe après le 15 août.

Les nouvelles de l’actualité n’étant pas très rassurantes en ce qui concerne la guerre entre la Russie et l’Ukraine il ne serait pas anodin de nous rappeler et de méditer les paroles du chant suivant :

 

VIENNE LA PAIX SUR NOTRE TERRE,

LA PAIX DE DIEU POUR LES NATIONS !

VIENNE LA PAIX ENTRE LES FRÈRES,

LA PAIX DE DIEU DANS NOS MAISONS !

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

 

On ne s’armera plus pays contre pays :

Les soldats cesseront de préparer la guerre,

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

 Les hommes désunis se donneront la main,

On ne commettra plus ni mal ni cruauté,

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

Les captifs chanteront leurs chants de délivrance,

Les camps de réfugiés se changeront en jardins,

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

La terre donnera son fruit le plus précieux,

La terre enfantera le corps de son Sauveur,

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

Les peuples formeront le peuple des sauvés,

L´humanité saura qu´elle est bien-aimée de Dieu.

VIENNE LA PAIX DE DIEU !

J. Berthier

Nous avons accompagné des prières de l’Eglise

 

René Lichtfus, 85 ans, épx Marie-Hélène Thiry.

Guy Krier épx Annette Bosseler

Jean Zambetti, épx Nicole Thill

Bernard Barret, 67 ans, épx Nadine Bardot

Julia Clinquart, 97 ans, vve Camille Ruar.

Jean Schumers, 82 ans, épx Julia Reuter.

Jean était membre du Conseil de Fabrique en tant que président du bureau des marguilliers.

Un grand merci pour les services rendus

Marie-Hélène Thiry, 87 ans, vve René Lichtfus.

Merci à la chorale de Messancy pour leur appui lors de ces funérailles

Catherine Altenhoven le 22-12 (99 ans)

Rolande Maringer, vve André Schmitz, 87 ans.

 

A propos de la paroisse de TURPANGE-DIFFERT

Le hameau de Differt est séparé au point de vue religieux canonique, de la paroisse de Messancy et réuni à la paroisse de Turpange par décret de Monseigneur Heylen, le 19 septembre 1913.

CELEBRATIONS

 

-

Etincelle:

Souvenons-nous de ceux qui ne peuvent pas aller en vacances. Que Marie étende sur chacun sa protection maternelle.

Pape François

 

Le 15 août, l’Église catholique célèbre l’Assomption de la Vierge manifestant que Marie, au terme de sa vie terrestre a été élevée à la gloire du ciel. Cet événement extraordinaire nous révèle de façon éclatante la destination divine de toute existence, sa promesse de glorification. Tout chrétien, à l’image de Marie, connaîtra son assomption, quand tout notre être, corps et âme, sera assumé en Dieu.

Bientôt les vacances…

Après le contexte anxiogène du confinement, les vacances d'été vont nous permettre de soigner notre relation à nous-mêmes, à Dieu, aux autres et à la nature.

Pour les plus chanceux, les vacances commencent. Mais qui dit vacances ne dit pas forcément partir à l’autre bout du monde et faire la fête entre amis. On peut en faire un temps privilégié de ressourcement à la fois physique et spirituel.  Les vacances c'est un temps de « jachère » pour rompre avec le rythme effréné de notre quotidien, de notre vie active, pour déployer un peu d'espace intérieur, de vacuité, pour avoir le temps de vivre et de nous retrouver avec nous-mêmes, avec notre être intérieur.

On pourrait penser que la période de confinement due au Covid-19 nous a déjà donné la possibilité de prendre le temps qui nous fait défaut pour se nourrir sur le plan spirituel, s'interroger sur sa vie ou se poser des questions existentielles. Durant le confinement, on a certes cassé le rythme, mais c'était dans un contexte où il n'y avait pas la liberté de sortir, la liberté culturelle, la liberté pour marcher tranquillement et puis c'était dans un contexte anxiogène.

Lire, arrêter les écrans... Finalement c'est assez simple de retrouver le goût d'être soi ou le plaisir de vivre avec soi-même.

Prendre soin de soi, c'est soigner sa relation à soi, à Dieu, aux autres et à la nature, comme l'explique Bénédicte Boisseau (*), qui parle de "vivre ces relations dans la bienveillance et dans la découverte". Dans les lieux spirituels comme Orval, Rochefort, Chimay, Hurtebise, Le Bua, à Habay-la-Vieille, (lieu de ressourcement des Frères Maristes) … la nature incite à la contemplation et encourage ce type de relations.

Eschro

(*) Bénédicte Boisseau, déléguée diocésaine  Lyon.

POURQUOI ON CROIT EN DIEU.

Les mathématiques ont enfin la réponse. C'est une question fondamentale qui captive croyants et non-croyants. Selon les règles de la logique, L'EXISTENCE DE DIEU EST NÉCESSAIRE !

Wakan Tanka pour les Sioux, Mulungu pour les Bantous, l'Éternel Ciel bleu pour les Mongols, YHWH, Allah, Odin, Brahma… Depuis la nuit des temps, quel que soit le nom qui lui est donné, les croyants en parlent avec ferveur, les athées avec conviction, les agnostiques avec distance. Christoph Benzmüller est le premier à pouvoir l'affirmer avec certitude : Dieu, dans sa définition la plus répandue en métaphysique, existe nécessairement. On ne peut penser un monde dans lequel il n'existerait pas. Cette assurance, ce chercheur de l'université de Berlin la tire des mathématiques, et de leur cœur même, la logique. Mieux : il la fonde sur la capacité de l'informatique à valider sans erreur possible les démonstrations. Parachevant des siècles de réflexions métaphysiques, son logiciel a vérifié la justesse de l'argument ontologique selon lequel l'existence de Dieu est nécessaire à tout système de pensée logique. Et l'ordinateur a parlé : L'énoncé « Dieu existe » est une proposition vraie au sens logique et mathématique, assène Christoph Benzmüller. Ce qui est intéressant, c'est d'investiguer la cohérence d'un concept, qu'on l'appelle Dieu ou non. Cela permet d'en apprendre plus sur les croyances qui y sont rattachées. Cette démonstration prouve l'existence logico-mathématique d'une entité abstraite présentant certaines propriétés, mais pas celle qui déclenche l'amour, et encore moins le fanatisme, commente Shahid Rahman, mathématicien et philosophe à l'université de Lille.    

Thomas Cavaillé-Fol et Kirill Nikitin,

dans « Science et Vie »

La Pentecôte est une fête chrétienne qui célèbre le jour où 120 disciples de Jésus, dont les douze apôtres, ont reçu l'Esprit saint, l'une des trois manifestations de Dieu. Des langues de feu se seraient alors posées sur chacun d'eux, leur permettant de s'exprimer dans d'autres langues que la leur, le galiléen.

 

L’Ascension se fête souvent au mois de mai, le plus beau de l’année… il est aussi le mois de Marie. Le jeudi de l'Ascension est jour férié dans plusieurs pays et célébré chaque année entre le 30 avril et le 3 juin pour le calendrier grégorien.

Tu vaux ce que tu cherches.

G. Courtois

L’Avent est un temps d’attente joyeuse, de vigilance, une attente qui n’est pas vide, mais qui est centrée sur la personne de Jésus que nous nous préparons à accueillir. Cette attente est en même temps un temps d’espérance, animée d’une certitude : le Seigneur est venu, il vient encore et il sera toujours présent dans notre monde et dans notre vie. Notre vigilance est celle d’un cœur qui aime, d’un cœur dont l’amour souhaite ardemment la venue de Celui qui vient s’inscrire dans notre humanité.

Eschro

Le 1er novembre, les catholiques célèbrent la Toussaint. Ce jour-là, les croyants fêtent tous les martyrs et saints de la chrétienté, connus et inconnus. Les saints sont des personnes remarquables, données en exemple pour leurs actions. Pour devenir saint, il faut avoir accompli des miracles ou des actes particulièrement vertueux aux yeux de l'Eglise, qui peuvent engager une procédure de canonisation.

Eschro

Il y a une espèce de honte d’être heureux à la vue de certaines misères.

La Bruyère

Posséder, c’est presque inévitablement être possédé.

Gabriel Marcel

L’angélus.

La sonnerie de l’angélus retentit trois fois par jour : matin, midi et soir. Jadis, les gens arrêtaient leurs occupations dans une attitude respectueuse et récitaient mentalement un « Je vous salue Marie ». De nos jours beaucoup ne connaissent pas la signification de cette dévotion mariale. Pour rappel, voici le texte de cette belle prière :

L’ange du Seigneur a annoncé à Marie.

Et elle a conçu du Saint-Esprit.

Je vous salue, Marie.

Voici la servante du Seigneur.

Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue, Marie.

El le verbe s’est fait chair.

Et il a habité parmi nous.

Je vous salue, Marie.

Prions : Nous vous supplions, Seigneur, de répandre votre grâce dans nos âmes, afin qu’ayant connu, par la voix de l’ange, l’incarnation de votre Fils Jésus Christ, nous arrivions, par sa passion et par sa croix, à la gloire de la résurrection. Par le même Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen

Plus le cœur est noble, moins le cou est raide.

Proverbe flamand

N’accuse pas le miroir de tes grimaces.

Picasso

Coutumes anciennes : Le bouquet de l’Assomption.

 

Ce jour était aussi appelé populairement Krautweschdag ou Leiffraweschdag (jour du bouquet de la Vierge). En cette fête mariale, aucune maison ne pouvait se passer du bouquet béni à l’église. Le bouquet, encore béni actuellement le jour de l’Assomption est composé de plantes aromatiques cueillies la veille : notamment livèche, sauge, épis d’avoine, de froment, de seigle et de blé. On y ajoute souvent un oignon.

Sur le coussin des cercueils, on posait toujours une poignée de ce bouquet bénit. Lorsqu’un orage approchait, le maître de maison allumait une bougie bénie à la Chandeleur et la plaçait sur la table. Il lançait une touffe du bouquet dans le feu de la cuisinière afin que la senteur montante des plantes écarte la foudre de sa maison…

D’après le Wintergrün

(contes et légendes de la province de Luxembourg)

Tout comme le mois de mai est consacré à Marie, le mois de juin l’est au Sacré-Cœur de Jésus. Sa dévotion est le symbole de l'amour divin par lequel Dieu a pris la nature humaine et a donné sa vie pour les hommes. ... La solennité du Sacré-Cœur a été instituée par le pape Clément XIII en 1765 et étendue à toute l'Église catholique par le pape Pie IX en 1856.

Eschro

Le sage, quand il est seul, se conduit comme s’il était en compagnie d’un hôte de marque.

Proverbe chinois

Jésus a pris sur lui notre humanité pour la porter au-delà de la mort, dans un lieu nouveau, au Ciel, pour que là où il est, nous soyons nous aussi.

Pape François

C’est drôle une vie… amphibie ? ! Vivre d’abord comme si Dieu n’existait pas ; puis à l’approche du terme, songer à vivre comme si Dieu existait !

Mieux vaut tard que jamais ! Mais à trop chanter, on oublie de réfléchir. Toujours l’histoire de la cigale et de la fourmi ! Tant mieux si la cigale devient raisonnable !

Anonyme

Christ est ressuscité. Jour de gloire, jour de victoire. Qu’éclate notre allégresse, que résonne notre espérance, que triomphe notre confiance : alléluia !

Extrait de « Prions en Eglise ».

La liturgie du dimanche des Rameaux ne fait pas des arbustes un absolu. Elle met l’accent sur le contraste entre l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem puis sa Passion, proclamée solennellement au cours de cette célébration qui ouvre la semaine sainte, d’où la couleur rouge des ornements liturgiques, signe de la royauté et du martyr. Au terme de la célébration, les fidèles conserveront les rameaux bénis pour attacher aux crucifix de leurs maisons ou pour déposer sur les tombes.

Eschro

« Il est quelque chose de fondamental et d’essentiel à reconnaître pour progresser vers l’amitié sociale et la fraternité universelle : réaliser combien vaut un être humain, combien vaut une personne, toujours et en toute circonstance. »

Pape François

Le grand défaut des hommes est d’abandonner leurs propres champs pour ôter l’ivraie de ceux des autres.

Proverbe chinois

 

Il faut un lien pour nouer une gerbe ; il faut Dieu pour unir les hommes. Ce lien s’impose plus que jamais, si l’humanité veut vivre.

Anonyme

Jésus savait être grand, sans faire sentir aux autres qu’ils étaient petits.

Sertillanges

 

L’année s’achève : c’est une autre page de la vie qui se tourne. Les aiguilles de l’horloge font leurs derniers tours avant de sonner la fin de l’année qui fera partie des souvenirs et la naissance de la nouvelle, pleine de rêves et de projets.

Console…

Seigneur, toi, le seul et l’unique consolateur, les personnes qui ont été blessées en amour au cours de l’année.

Fais entendre ta voix au fond du cœur pour qu’elles apprennent que l’amour est toujours

possible ! ...

Les personnes qui accueillent la nouvelle année sans enthousiasme, sans espérance, croyant que toutes les heures sont monotones et qu’il n’y a rien qui ressemble le plus à l’année d’hier que celle qui se lèvera demain ! ...

Les personnes qui vivent l’isolement, l’exclusion, la marginalité et le rejet, alors que nous avons tous été créés pour aimer et pour être aimés, pour être frères et sœurs. …

Les personnes victimes de la jalousie de leurs frères à cause des dons que tu leur as faits pour un meilleur service communautaire. …

Les personnes qui ont perdu leurs raisons de vivre et qui attendent la mort comme un échec et un point final à leur souffrance.

René Pageau

 

Suggestions de cadeaux de NOEL :

à votre ennemi, le pardon.

Pour un adversaire, la tolérance.

Pour un ami, ton cœur. 

Pour un client, un service.

A tous, la charité.

Pour chaque enfant, un bon exemple.

Pour vous, le respect.

Oren Arnold

Le temps de l’Avent est là et il faut dès maintenant se préparer le cœur et faire une place au Seigneur !

Chantez, jubilez, invitez à la fête : voici venir des temps nouveaux.

Le ciel n’est plus si loin de nous, sa clarté déjà nous réchauffe : le Tout-Puissant est révélé dans le visage d’un Enfant.

Noël écrit l’histoire des hommes en lettres d’amour éternel.

Editions du Signe

« Seigneur, tu m’as confié cinq talents : voilà, j’en ai gagné cinq autres. »

Matthieu 25,20

 

Cette parabole est une invitation à vivre dans la confiance et non dans la crainte. Jésus chasse notre peur par la peur, afin que nous prenions le chemin de la confiance et de l'amour. Celui qui s'apitoie sur lui-même doit ouvrir les yeux, cesser de se crisper sur sa personne et trouver le courage de vivre sa vie.

Evangile du 15 novembre

Saints et saintes de Dieu,

nous remettons notre sort entre vos mains.

En vérité nous sommes pieds et mains liés
et il ne sert à rien de vous importuner
Ce que vous décidez sera bien ; nous ne sommes pas capables d’en juger.

Nous pouvons seulement vous dire
et vous redire que nous aimerions être avec vous.
Vivre en votre seule compagnie dès ce temps
et pour toute notre éternité.

Georges ROUX

Le Seigneur a rempli de dons son Eglise par sa parole, par les sacrements, les sanctuaires, la vie des communautés, le témoignage de ses saints.

Pape François

L’amour de soi est fils de l’orgueil et plus malicieux encore que son père.

Padre Pio

L'éducation ne se borne pas à l'enfance et à l'adolescence. L'enseignement ne se limite pas à l'école. Toute la vie, notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux.

Paul Valéry

 

Vous pouvez amener un enfant à l’école, mais vous ne pouvez pas le forcer à réfléchir.

                                                 Elbert Hubbard

 

Vivre en Carême, c’est ouvrir sa porte et réapprendre à bouger, à se déplacer, à vivre. C’est refuser de rester figé dans ses positions, ses dogmes ou ses certitudes absolues.

Eschro

En recevant les cendres, nous reconnaissons que parfois nous faisons le mal plutôt que le bien. Le mal brûlé en nous laisse place et même favorise son remplacement par le Bien. L'imposition des cendres est un geste de conversion, un désir manifeste d'amélioration, une acceptation de Dieu dans notre vie... Ce geste d'imposition des cendres rappelle la condition humaine marquée par ses limites physiques, temporelles et spatiales. Cette constatation invite non à le regretter, mais à l'accepter comme un chemin de recherche et de progression...

Les carnets du Père Lucien Marguet

Réjouissons-nous pour tous les groupes de chanteurs qui emmènent le peuple chrétien dans le monde de la grâce. Une chorale qui fonctionne selon les critères de l’Eglise est une chance pour une assemblée

G. Groslambert

La jeune fille qui n’impose pas le respect, sera souvent désirée, mais ne sera pas aimée.

J.Godeau.

Le nouvel an de jadis :

Au nouvel an les enfants recevaient de leurs parrains et marraines un Kendel, c’est-à-dire un gâteau cuit en forme de long pain avec une tête à chaque bout. Le matin, les enfants dédiaient à leurs parents, parrains et marraines de belles lettres de nouvel an calligraphiées et décorées. Ils les saluaient par une formule en luxembourgeois qui souhaitait bonjour, bonne année, longue vie et sainte mort. Les parrains et marraines fourraient une pièce d’argent dans l’une des têtes du gâteau, chacun selon leur fortune. L’enfant recevait ainsi ses étrennes et remerciait chaleureusement.

Wintergrün

 

Les ailes ne poussent pas dans l’or.

Knittel

 

Né de Marie à un moment de l’histoire, l’enfant de Bethléem est le Fils de Dieu engendré de toute éternité. Parce qu’il a pris notre condition pécheresse et nous a purifiés de nos fautes, il peut nous entraîner dans sa Pâque et nous introduire dans la vie éternelle du Père.

Hébreux 1, 1-6

 

L’amour s’en va chez les gens qui ont tout misé sur leur carrière, sur l’ambition, sur le fait de réussir, ou l’argent. Ce sont les grands ennemis de l’amour. II est toujours mis en danger, comme un don qu’on peut perdre.

Fanny Ardant

“Il y a une faille dans toute chose, c'est par là qu'entre la lumière.”

Cohen

Paroles de la chanson 'Anthem' "There is a crack in everything That’s how the light gets in"

 

A notre époque beaucoup de gens passent facilement d’un dieu à l’autre ! Quels sont ces autres dieux ?... L’argent, le luxe ? Le saint curé d’Ars ne disait-il pas : « Enlevez les prêtres dans nos paroisses et les gens commenceront à adorer les animaux ! » C’est d’une triste réalité.

Eschro

C’est en raison de l’étincelle divine qui réside dans notre humanité, que toute personne, du commencement de sa vie à la conception, jusqu’à sa mort naturelle, est appelée à être aimée et respectée.

Commentaire après le décès de J. Chirac

Celui qui voit le plus loin, c’est celui-là même qui a su monter le plus haut.

G.Thibon

« Accomplis toute chose dans l’humilité, et tu seras aimé plus qu’un bienfaiteur. Plus tu es grand, plus il faut t’abaisser : tu trouveras grâce devant le Seigneur. La condition de l’orgueilleux est sans remède, car la racine du mal est en lui. » 

Livre de Ben Sirac le Sage

La plus grande bassesse de l’homme

est la recherche de sa propre gloire.

Pascal

 

Le mot de la langue le plus difficile à prononcer et à placer convenablement, c’est « moi ».

« Moi, je… », doublet qui me met si souvent au centre de tout ? Suis-je vraiment le centre du monde et le meilleur arbitre de toutes choses ?... Seigneur, vous seul pouvez dire : « Ego sum » ; car vous êtes l’Absolu ; je ne suis que le relatif…

A de Vigny.

 

L’égoïste tisse sur l’univers sa toile d’araignée, toute convergente vers une bête froide aux pattes velues.

E. Mersch

 

Le mois de juin est spécialement consacré à la dévotion envers le Cœur Sacré de Jésus.  Le Sacré-Cœur de Jésus est l’expression la plus accomplie de l’amour de Dieu, les épines qui l’entourent, la plaie qui le blesse, les symboles de nos refus de l’accueillir. Si l’amour de Jésus à notre égard est immense, inconditionnel, indéfectible, il est aussi infiniment sensible. Plus on aime quelqu’un, plus on est sensible aux marques de son amour.

Eschro

 

"Je crois en Dieu par ce que je ne peux pas faire autrement. Il est toujours là, auprès de moi, partout, ailleurs. Je l’aime, il m’aime et nous n’avons pas d’opinion l’un sur l’autre. Il me protège et ne me juge pas. Il m’accompagne"…

Franz-Olivier Guisbert

J'irai la voir un jour, au ciel dans ma patrie
Oui, j'irai voir Marie, ma joie et mon amour.
Au ciel, au ciel, au ciel, j'irai la voir un jour!

Chant traditionnel chrétien

 

Faire toutes choses « Avec Marie, en Marie, par Marie et pour Marie ». C’est l’appel ardent lancé il y a plus de trois siècles par saint Louis-Marie Grignion de Montfort, pour « établir le règne de la Très Sainte Vierge Marie » sur la Terre.

Une autre parole forte nous revient aussi à l’esprit : « Tout à Jésus par Marie et tout à Marie par Jésus ».

Souvenons-nous en durant ce mois de mai consacré à la Sainte Vierge.

Eschro

 

Si le Christ n'était pas ressuscité, il ne serait pas présent aujourd'hui auprès de nous. Il resterait comme un personnage remarquable dans l'histoire de l'humanité. Mais il ne serait pas possible de découvrir une communion en lui, d'échanger avec lui par la prière.

Eschro

 

Tu t’étonnes, comme d’une chose étrange, d’avoir fait un si long voyage et tant varié les itinéraires sans dissiper la lourde tristesse de ton cœur ? C’est l’âme qu’il faut changer, non le climat.

Sénèque

 

Le navire « Eglise » est en pleine tourmente ce qui fait la joie des requins les plus féroces. Ce n’est pas la première fois que l’Institution est prise dans les remous de tempêtes dévastatrices occasionnées aussi par l’infidélité de certains de ses membres. Gardons cependant confiance et espoir et souvenons-nous du récit de la tempête apaisée sur le lac de Tibériade :

"Ce jour-là, sur le soir, Jésus dit : Passons sur  l'autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait d'autres barques aussi avec lui. Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent : Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S'étant réveillé il menaça le vent et il dit à la mer : Silence ! Tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous si peur ? Comment n'avez-vous pas de foi ? Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?".

Eschro

 

Le temps des cendres n'est pas juste un temps pour descendre en nous-mêmes, mais c'est un temps qui devrait nous permettre de nous remettre le regard dans le regard de Dieu en donnant un peu plus de notre temps au grand artiste qui est le Créateur de l'œuvre de chacune de nos vies. Oui, permettre à Dieu de plonger son regard profond dans le regard de nos vies, ce serait Lui permettre aussi de nous apprivoiser au langage de son Esprit d'Amour.

Réflexions sur le temps du carême

 

J'ai compris très tôt qu'il valait mieux passer sa vie à aimer plutôt qu'à détester. On se sent mieux, le soir, avant de se coucher. De surcroît, haïr  fatigue.

Je n'ai plus l'âge.

Franz-Olivier Giesbert

Sois heureux devant ceux qui ne t’aiment pas.

Ils comprendront alors que c’est eux qui ont un problème et non toi…                                         Eschro

 

Une belle prière pour la fête de N.D. de Lourdes le 11 février   La Très Sainte Vierge Marie n’abandonne jamais ceux qui prient son intercession et cette prière permet d’accomplir l’impossible :

SOUVENEZ-VOUS, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

Ô Marie, Mère du Verbe incarné ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.  Ainsi soit-il.

Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153)

« Les murs des séparations ne montent pas jusqu’au ciel »                   

En lien avec la semaine de l’unité des chrétiens

 

« Je vire de mes pages facebook  ceux qui ridiculisent la religion ».

Marylène Bergmann 

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse.

Dicton populaire